Quelle assurance santé pour la pose d’implants, de prothèses et appareils dentaires ?

implants

Pour votre budget comme pour votre santé, la Sécurité sociale est à compléter par l’assurance santé. La première définit le taux de remboursement des différents types de soins et d’intervention : c’est le tarif de convention. La seconde prend en charge le restant à charge du patient. Ce reste est appelé ticket modérateur.

La mutuelle n’est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée, en particulier pour les soins dentaires qui sont chers, d’autant plus qu’une grande partie n’est pas, ou très peu, remboursée par la Sécurité sociale. Par exemple, les appareils dentaires sont pris en charge à 100 %, mais uniquement avant l’âge de 16 ans.

Les reconstructions dentaires, des procédures souvent longues et lourdes

Quand on parle d’implants ou de prothèses dentaires, il s’agit de soins de reconstruction. Ce domaine de la dentisterie regroupe des procédures longues et coûteuses. Elles nécessitent généralement plusieurs consultations, de nombreuses étapes, sans oublier les prothèses en elles-mêmes qu’il faut faire fabriquer et qui coûtent cher. Tout cela engendre un grand nombre de frais pour lesquels une mutuelle s’avérera très utile.

L’assurance santé permettra de prendre en charge un maximum du restant à payer sur le ticket modérateur, mais aussi les dépassements d’honoraires, selon la formule choisie, si le dentiste les pratique. Notez toutefois que malgré une mutuelle très performante, il peut rester des frais à la charge du patient après le remboursement.

 

Comment choisir la bonne assurance santé pour ses soins dentaires ?

Pour trouver la mutuelle la plus adaptée pour couvrir vos soins dentaires, n’hésitez pas à comparer les offres. Il est également judicieux de comparer le taux du tarif de convention remboursé par la Sécurité sociale pour chaque soin dentaire afin de choisir l’assurance santé qui complète le mieux ce montant.

Encadré : L’offre 100 % Santé

Lancée en 2019, l’offre 100 % Santé dentaire s’est étendue au 1er janvier 2021 et permet de prendre complètement en charge un grand nombre de procédures comme la pose de couronnes, de bridges, et les prothèses dentaires. Pour en bénéficier, votre mutuelle doit offrir un contrat de complémentaire santé responsable et les soins doivent entrer dans le cadre du « 100 % Santé ». Le médecin doit également être conventionné pour que le remboursement complet puisse s’appliquer.

Lorsque la pose d’un implant, d’une prothèse ou d’un appareil dentaire est nécessaire, la facture peut être élevée. Si la Sécurité sociale peut prendre en charge une partie des frais, une assurance santé sera indispensable pour compléter ce remboursement. Selon les soins et la formule choisie, il ne vous restera que très peu de frais à payer, voire rien du tout.

Quel est le prix d’une mutuelle santé ?
Comment résilier une mutuelle en cours d’année ?